C'est la semaine de l'allaitement, voici donc mon récit sur cette expérience unique :)

Ma soeur a allaité ses filles et pour moi c'était une évidence : j'allaiterais également mes enfants ! Je trouvais ça tellement beau, tellement magique que ça ne pouvait pas en être autrement !

Je me souviens que quand Miss Poulette est née, je me suis demandée qui était ce bébé...Ayant subi une césarienne en urgence, il me manquait ce petit rien, ce petit lien entre nous. Je l'ai trouvé quand la sage-femme me l'a mise au sein pour la première fois et enfin je me suis sentie Maman. Cela me faisait tout drôle de sentir ce petit être me têter.

Au début c'était bien mais j'ai vite déchanté quand la montée de lait se faisait attendre, les têtons en feu, j'ai failli abandonner mais j'ai trouvé la force de tenir bon, les sage-femmes étant de bons conseils. Et une fois le cap franchi c'était un pur bonheur surtout quand j'ai découvert la crème miraculeuse, Lansinoh, conseillée par ma copine Magasaly et qui m'a bien soulagé les bouts de seins !!

J'ai allaité exclusivement Miss Poulette jusqu'à la reprise du boulot (à ses 3 mois) et je suis passé au lait infantile en journée tout en gardant la têtée du matin et du soir. Malheureusement avec la reprise, mon lait s'amenuisait et j'ai fini par arrêter sans regret.

Pour Miss Bouclette, j'étais mieux préparée, j'avais déjà acheté la crème et finalement elle est restée dans son emballage, la montée de lait est venue très rapidement (J'ai eu un accouchement par VB : est-ce lié ?). Pour cette fois, j'ai voulu allaiter exclusivement pendant 6 mois alors j'ai tenté de tirer mon lait pour la reprise mais malheureusement, je n'ai jamais réellement réussi à remplir un biberon en une seule fois...J'ai fini par me faire une raison tout en gardant les têtées du matin et du soir mais j'avais ce sentiment d'inachevé même si au final l'allaitement s'est bien passé. (Par contre le passage au lait infantile fut plus laborieux que pour sa soeur....)

Bref, deux allaitements différents mais deux allaitements que j'ai beaucoup apprécié pour le côté pratique de la chose : pas de biberon à nettoyer, pas de dose à préparer, du tout prêt à porter de tétons mais aussi parce que ces instants n'appartenaient qu'à nous, notre moment à nous, le câlin du matin et du soir.

Je m'estime heureuse d'avoir pu le faire à deux reprises car j'ai bien conscience que certaines mamans ne peuvent le faire malgré leur envie.

Je respecte également les mamans qui préfèrent donner le biberon.

Pour finir,  Photos de mes allaitements en 1 Miss Poulette et en 2 Miss Bouclette !!

mcs94

mcs95