Le moins qu'on puisse dire c'est que je ne suis mais alors pas du tout inspirée pour cette 8e semaine. D'ailleurs ça me rappelle au moment de l'épreuve écrite du Bac de Français où je suis restée au moins deux bonnes heures face à ma copie toute blanche, à me demander si j'allais la rendre ainsi ou si j'allais trouver matière à dire...

Vous me direz, il suffit de se lancer et se laisser porter par le vent de l'écriture alors allons-y !

 

4 - 3 - 2 - 1...Moteur / Action !!

On aperçoit au loin, une petite fille sage, jouant paisiblement dans son coin à la dînette, loin de ses autres camarades. Son instit s'en inquiète et en parle à ses parents. Non non, elle ne deviendra en rien cette chère Carrie

Fondu sur images

10 ans ont passé, la petite fille sage a bien grandi, une "tête d'ampoule" à la Malcom avec ses grosses lunettes et forcément, elle reste la bonne copine (Amélioration nette, elle a quelques ami(e)s).

Gros plan sur un banc du lycée

Notre demoiselle est bien triste, elle se sent seule et incomprise, personne à qui se confier. Elle semble toucher le fond mais se ressaisit et décide de prendre sa vie en main, son avenir surtout.

Ouverture au noir

Notre "tête d'ampoule", la fameuse bonne copine devient enfin celle qui peut intéresser mais se demande bien pourquoi. Elle rencontre des gars via le net, sympathise et plus si affinités mais ça ne la comble finalement pas tant que ça. Elle se sent baffouée, par moment humiliée.

Coupez !!

Moteur...Action !!

On y voit notre héroïne face à ce grand et charmant inconnu. Le courant passe plutôt bien entre eux. S'en suit le premier baiser, puis le premier câlin, le premier appart et la première grossesse. S'enchaînent, le mariage, la maison et la 2e grossesse. Une belle histoire qui dure depuis 8 ans maintenant.

Ainsi se termine le film de ma vie :)

C'était ma participation pour Agoaye : je vous invite à lire les prestations des autres participantes ici

 

macaron